mardi 27 juillet 2010

Les petits bois de peuplier sont de plus en plus recherchés


« Un tien vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l’auras :
L’un est sûr l’autre ne l’est pas » ; Le petit poisson et le pêcheur ; Jean de La Fontaine


La question de la grosseur à laquelle il convient de récolter ses peupliers, que se posent nombre de populiculteurs, trouve peut-être sa réponse dans la morale de la fable citée ci avant…

Du point de vu des marchés :

Le prix de vente au m3 du peuplier n’est plus fonction de sa grosseur... C’est même tout le contraire…Ainsi, les arbres de plus de 2 m3 pièce qui suscitaient jadis la convoitise des scieurs locaux et qui se vendaient alors très chers n’intéressent désormais plus personne… A l’heure actuelle le principal débouché pour le peuplier est le déroulage (pour la production d’emballages légers ou de panneaux de contreplaqué) ce qui nécessite des arbres tendres et clairs donc jeunes… Les clients Italiens et Espagnols leaders sur le marché et principaux acheteurs dans nos régions déroulent ainsi de plus en plus fréquemment des arbres de 100 à 110 cm de circonférence produit en moins de 15 ans… Sans atteindre de telles extrémités que seule la proximité immédiate des usines permet, il est clair que ces clients ne sont plus intéressés par venir acheter en France des bois de 140, 150, voir 160 cm de circonférence… L’optimum correspond désormais à des bois jeunes (entre 15 et 18 ans), clairs (sur 2/3 de la section), parfaitement élagués (sur 6 m avec un minimum de 2.60 m sans marques d’élagage) et affichant une circonférence moyenne à 1.30 m comprise entre 120 et 130 cm. Les quelques transformateurs français encore présents sur le marché ont par ailleurs les mêmes exigences.

D’un point de vu de la qualité intrinsèque des bois :

Plus les bois vieillissent sur pied, plus ils seront nerveux et colorés et moins ils correspondront aux attentes des clients précédemment décrites… Ainsi, le gain de volume obtenu en conservant les arbres sur pied quelques années supplémentaires ne compensera pas, loin s’en faut, la perte de qualité de l’ensemble du lot.

D’un point de vu sanitaire :

Plus le populiculteur garde longtemps ses arbres sur pied plus il s’expose à des aléas climatiques tels que les tempêtes et à des aléas sanitaires tels que la rouille et le puceron lanigère… Ainsi dans les peupleraies parvenues à maturité il n’est pas rare de constater une stagnation voir une diminution des volumes de bois à l’hectare ; la mortalité d’une partie tiges finissant par excéder l’accroissement des tiges restantes.

D’un point de vu financier :

Pour toutes ces raisons le taux interne de rentabilité de l’investissement que représente la plantation et l’entretien d’une peupleraie est maximum avant 18 ans… Après celui-ci décroît… Ainsi il est plus rentable de faire une première génération de peupliers en 18 ans et d’en entamer une seconde sur 7 ans que de faire une seule rotation de 25 ans…

Dès qu’un lot de peupliers atteint 120 cm de circonférence moyenne, il convient donc d’en parler avec son technicien référent afin de planifier au mieux son exploitation et sa commercialisation qui pourront intervenir plus ou moins dans les deux années qui suivent…
Damien François

19 commentaires:

  1. J'ai 300 peupliers a vendre !
    les offres ne représante pas le montant la replantation. et l'elagage, le broyage???
    je vais couper et laisser le terrain en friche pour les sangliers!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vendu mes peupliers via une coop....super prix pour I 214 soit 42 euro/m3 mais pour 40 % du volume total !
      Bravo la coop qui se croit plus malin !

      Supprimer
    2. Cher "Anonyme", le but d'une coopérative n'est surtout pas de se croire supérieure aux autres professionnels. Ce sont des sociétés composées par des propriétaires forestiers adhérents dont le but est de leur apporter le meilleur service. Elles ne sont ni infaillibles ni systématiquement meilleures que d'autres. Par contre, leur statut diffère de tous les autres intervenants de la filière bois. Elles ne rendent des comptes qu'à leurs adhérents propriétaires forestiers qui décident des modes d'intervention et de la répartition de leurs résultats selon des règles parfaitement démocratiques. Quant à l'opération dont vous faites part, elle est forcément un cas particulier pour lequel il est impossible de dire, avec les seuls éléments que vous avancez, si la performance de la coopérative en question est bonne ou non. Je me garderais donc bien d'émettre un quelconque avis sur cette opération.

      Supprimer
  2. Votre remarque montre bien la nécessité d'intervenir au bon moment pour récolter mais aussi pour effectuer tous les travaux indispensables aux peupleraies. Cette sylviculture s'avère parfaitement rentable, nous le constatons tous les jours, mais nécessite beaucoup d'attention et de précision.

    Je ne saurais trop vous conseiller de vous rapprocher de nos services champenois pour vous faire épauler dans cette démarche.

    RépondreSupprimer
  3. ALORS ALAIN je vous confis ma plantation!
    J'ai déja vu un tas d'experts qui savent presque tout sur presque rien!
    0386636205
    A bientot pour une bonne rentabilité!
    le peuplier c'est nul seuls les "exploitants se goinfrent"
    bettoni jean francois 85 route de la mothe 89120 CHARNY
    PS:j'ai sur une autre parcelle équivalente ou j'ai fait un etang que je peux céder facilement pour 60000€
    et mes peupliers 4000€ tous les 30 ans?

    RépondreSupprimer
  4. La filière des exploitants est monstrueuse lorsque l'un a chiffré une exploitation, les quelques autres ne montent pas et les M3 n'y sont pas et les prix n'on plus !
    C'est royalement l'arnaque !
    je ne signerais pas soumis pour 4000€ pour les 300 arbres ILS partiront pour 6000€ ou en fumée!
    Un copain expert m'a tuyauté et m'a informé de ce que je vous écris!
    Vos services champenois peuvent m'épauler s'ils le souhaite 0386636205 c'est dans le 89
    cordialement

    RépondreSupprimer
  5. on vous dit que peuplier c'est rentable? quand vous avez déduit l'élaguage, le broyage, la plantation, et le renettoyage après une coupe, il ne reste pas grand chose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La rentabilité d'une plantation de peuplier n'est jamais garantie compte tenu des aléas de la production forestière. Mais un suivi professionnel permet de mettre toutes les chances de son côté et même dans les conditions de marché difficiles actuelles, la production de peuplier reste globalement rentable. Cela commence par faire les bons choix pour limiter les investissements au départ. Il est aujourd'hui possible, avec le bois énergie, de récolter les branchages et diminuer le coût des broyages.
      Réaliser les soins culturaux au bon moment et avec les bonnes techniques est indispensable pour produire la qualité nécessaire à une bonne valorisation. Et enfin une bonne commercialisation permet de d'assurer le revenu nécessaire. Dans le Grand Est, notre coopérative est le seul organisme capable de vous apporter l'ensemble des conseils et moyens d'y parvenir. N'hésitez pas à nous contacter.

      Supprimer
  6. Que pensez vous de 3500€ pour 110 peupliers de 50 à 60 cm d'environ 30ans + nettoyant ???

    RépondreSupprimer
  7. Il m'est impossible d'émettre un avis sur ces éléments tellement les paramètres sont nombreux à influer sur la valeur de vos bois.
    De quel cultivar s'agit il ? Les bois ont ils été élagués et si oui est ce bien selon les règles de l'art ? Sur quelle hauteur ? Dans quelles conditions de sol et d'environnement se trouvent vos arbres ? Sont ils en bon état sanitaire ? De quel nature est le "sous étage" ? Nécessite il des mesures particulières pour en assurer le nettoyage ? Quelles sont les difficultés d'exploitation, de débardage et de stockage ? Existe-t-il pour votre parcelle un zonage environnemental particulier nécessitant des mesures spécifiques d'exploitation ? Dans quelle région précise se trouve votre peupleraie ?

    Ce n'est qu'une fois l'ensemble de ces questions posées et résolues et le cubage précisément estimé qu'il peut être possible de valider ou non une valeur sur pied d'un peuplement. Une visite sur place est indispensable par un professionnel. Si ce n'est déjà fait, je vous suggère de prendre contact avec notre agence la plus proche de votre forêt pour qu'un de nos techniciens vous apporte ce conseil.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    Quel est le prix de vente moyen d'un m3 de bois de peuplier dans le canton d'ANGLURE ? Merci de votre réponse éclairée.
    Eve.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

  10. Bonjour Eve, Il est très difficile de répondre de façon simple à votre question. Selon les espèces, les diamètres, l'âge des arbres, ainsi que les conditions d'exploitation, les prix peuvent couramment être compris dans une fourchette avec un rapport de 1 à 3. Par contre je peux vous proposer le passage d'un de nos technicien qui vous conseillera utilement sur la valeur de vos arbres, ce qu'il convient d'en faire et sur la meilleure façon de les vendre. Vous pouvez vous adresser à Stéphane GUIBERT au 06 87 71 03 81 Cordialement,

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour
    J'aimerai connaitre le prix indicatif d'une parcelle de peupliers située dans le Pas de Calais. canton de fruges
    43 m x 105 m . surface cadastrée: 4528 m2
    facile d'accès: 24 m d'un chemin carrossé avec servitude de passage.
    18 rangées de 7 peupliers = 126 .
    Dia: entre 40 et 60 cm

    Merci par avance

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Josple,
    Je vais malheureusement vous répondre d'une façon identique à mes commentaires ci-dessus. Sans voir les bois sur place, personne ne peut être en mesure de vous donner une estimation sérieuse, même succincte.
    Notre coopérative n'intervient pas dans le Pas de Calais, sans quoi je vous aurais volontiers proposé le passage d'un de nos spécialistes.
    Je peux en revanche vous orienter vers notre consoeur la Coopérative Forestière d'Amiens et d'Arras qui pourra utilement vous conseiller.

    Vous pourrez la contacter de notre part aux coordonnées suivantes : Adresse : 96 Rue Jean Moulin, 80000 Amiens - Téléphone :03 22 45 35 22

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir,

    Je souhaite vendre des peupliers dans le secteur de Romilly-Sur Seine et Troyes dans l’aube, savez-vous vers qui je peux me tourner ?
    N’ayant aucun contact dans ce domaine, je me suis permise de vous joindre ici.

    Bien à vous,

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,
      Notre coopérative regroupe des propriétaires forestiers pour les conseiller et leur apporter un appui pour la gestion de leurs forêts et pour l'exploitation et la vente du bois. Si vous le souhaitez, un de nos spécialistes peut vous apporter ces conseils et vous guider pour vendre vos arbres. Je vous propose de contacter stephane.guibert@foretsetboisdelest.com

      Cordialement,

      Supprimer
  14. Bonjour,

    J'ai des peupliers à vendre région haute Saône, on m'en offre 15 euros le m3 mais il me semble que ce tarif est très bas.
    pouvez-vous me donner votre avis.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Il est très difficile de répondre à votre question sans voir les bois. Les prix peuvent varier en fonction de leur taille, de la variété et surtout de la qualité. La fourchette actuelle pour des peupliers sur pied est de 5 à 40 € / m3. Il faut être spécialiste et surtout voir les bois de près pour savoir à quoi ils peuvent être utilisés et donc leur prix. Je vous propose de prendre contact avec notre agence de Besançon qui est très active dans le département de la Haute Saône : emmanuel.clerc@foretsetboisdelest.com

      Cordialement,

      Supprimer